La lanterne de Chine

Un peuple surprenant, une civilisation, une guerre et une lanterne .. La lanterne de Chine, à découvrir...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 D'aventure en aventure..

Aller en bas 
AuteurMessage
Jia Li Shaozu

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 31
Date d'inscription : 03/05/2008

Carnet de citoyen
Niveau:
100/100  (100/100)
.:Fiche:.:
Richesse: 50 Yuan et 10 Fens

MessageSujet: D'aventure en aventure..   Jeu 17 Juil - 18:04

Jia Li marchait à pas feutrés alors que des habitants , beaucoup plus pressés qu'elle , la heurtait parfois. Le coeur de Changsha était grouillant de gens. Jia Li n'en avait point l'habitude , elle qui vivait dans une campagne éloignée d'ici , près de Lhassa , elle n'appréciait guère tout ce bruit. Cela la rendait même insécure. Mais , selon toute apparence , la douceur de ses pas laissaient croire qu'elle était sereine.Arborant un magnifique Qipao de couleur verte , en soie bien évidemment , elle était arrivée ici la veille. Elle adorait les endroits calmes de Changsha , telle que sa rivière .Mais l'eau , élément essentiel , n'était point son élément préféré. Non , elle préférait les forêts denses. Elle les connaissait mieux que quiquonque , en fait. Nul ne sait pourquoi , sa soeur Fai parlent avec les animaux et elle , ressent ce qu'ils ressentent. Effectivement , les jeunes Shaozu ne font qu'un avec la terre.Mais ce voyage n'avait rien d'une partie de plaisir. Encore un contrat , encore un.. Quand est-ce que cela finira enfin? Ce fut ce qu'elle se demanda en marchant doucement en direction d'un salon de thé , lieu où elle devait jouer dans quelques minutes. Sa blancheur , retouchée avec de la poudre blanche , allait sûrement attirer le regard des gens vers elle et par de fait même , les gens la regarderaient et peut-être , avec un peu de chance , écouterait sa musique.

Un peu plus loin , elle aperçut la maison de thé Wong et elle marcha un peu plus rapidement, elle ne voulait pas être en retard. Arrivée à l'endroit , elle prit tout son temps pour admirer l'architecture , et les plantes qui l'encadrait. C'était un bel endroit , qui n'avait strictement rien à voir avec son précédent contrat : Une auberge miteuse. Elle se souviendrait toute sa vie de cet endroit effrayant et s'était promis de ne plus jamais y retourner mais , je vous raconterai cela un peu plus tard. Concentrons-nous sur le contrat actuel ,qui stipulait que la jeune jumelle devait se présenter dans un salon de thé traditionnel. Elle y entra , et admira l'ambiance chaleureuse qui se dégageait de chaque objet , et de chaque gens. D'un air égaré , elle chercha la propriétaire , Madame Wong , du regard. Elle ne la trouva pas , elle décida alors de s'installer en attendant que elle , la reconnaisse. Elle commanda un thé à une petite serveuse toute menue. Elle lui sourit puis attendit et attendit.. Ce que le temps était long lorsqu'on attendait quelqu'un ou quelque chose. L'endroit était bondé , et Jia Li n'était pas très à l'aise avec trop de gens. La seule table de libre était la sienne. Il y avait trois places. Elle pria très fort Lũ que personne ne viendrait.. Mais hélas..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ma Chao
Fils de Shui, prince des eaux
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 28
Date d'inscription : 30/06/2008

Carnet de citoyen
Niveau:
0/100  (0/100)
.:Fiche:.:
Richesse: 65 Yuan et 0 Fens

MessageSujet: Re: D'aventure en aventure..   Jeu 17 Juil - 18:53

Hélas, pour la jeune et jolie jumelle, une des places allait combler son vide dans peu de temps.
Effectivement, dehors, un jeune homme, dont le visage était caché par un élégant masque blanc recouvert de quelques peintures sombres, s’activa et se dirigea rapidement vers le salon de thé. Vêtu d’un simple Qipao traditionnel, celui aux couleurs de sa famille qu’il chérissait tant. Ce jeune homme n’était personne d’autre que Ma Chao, un jeune garçon de la ville, plus ou moins réputé, tant en bien qu’en mal. Son visage laissait paraitre quelques traits détendus, signifiant qu’il semblait très calme malgré sa hâte. Accélérant de plus en plus le pas, Chao avait tout simplement peur de manquer la représentation d’une jeune joueuse de Pipa dont la ville n’avait cessé de parler ces derniers temps. Au départ, Ma Chao n’était pas décidé à venir ici, à voir le spectacle de cette jeune musicienne, tous les dires et les rumeurs l’ont néanmoins poussé à sortir son Herboristerie familiale pour venir voir de ses propres yeux ce qu’il en était. Il est vrai que Chao aimait beaucoup la musique, d’ailleurs, si un jour il trouvait le temps et une personne qualifiée pour lui apprendre, ce serait à cœur joie qu’il s’y mettrait.


Toujours en accélérant sa cadence, Ma Chao était bel et bien déterminé à assister à ce concert privé. Il avait entendu dire que celui-ci se déroulerait au Salon de thé Wong, et bien qu’il ne savait pas exactement où ce dernier se trouvait, il remarqua très vite la foule présente dans un établissement de taille moyenne, joliment décoré de quelques plantes rendant ainsi l’atmosphère très sereine et reposante. En réalité, le jeune homme passait devant ce lieu plusieurs fois par semaine, cependant, il n’avait jamais prêté attention à son rôle.
Nullement gêné, Ma Chao entra, la tête haute, presque d’un air supérieur dans la salle de réception où plusieurs tables étaient déjà pleines. A ce moment là, tous les regards se posèrent sur lui, des chuchotements s’échappèrent de certaines tables pour venir mourir aux oreilles de l’adolescent.


*Tiens tiens, encore des rumeurs qui courent sur moi… Mouarf qu’est-ce que ça peut faire ?*
Se dit Chao en baissant les yeux vers le sol en bois, clair et brillant, fraichement lavé.

Il releva ensuite la tête, cherchant désespérément une table où une chaise serait libre afin qu’il puisse s’assoir et se reposer. Apparemment, la jeune musicienne n’avait pas encore commencé sa représentation, tant mieux pour lui. Soudainement il aperçut une table où une jolie jeune femme était assise, et semblait attendre elle aussi. Sans se poser aucune question, sans se demander aucunement si cela ennuierait cette personne, Chao s’avança vers elle et s’assit à côté d’elle avant de lui adresser ces quelques douces paroles :


« Bien le bonjour jolie demoiselle… Quelle belle après-midi pour une représentation musicale n’est-ce pas ? » Déclara t-il simplement.
Bien entendu, il ignorait tout sur la charmante femme qu’il avait en face de lui…


Dernière édition par Ma Chao le Sam 19 Juil - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lei li Juan

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 28
Date d'inscription : 04/07/2008

Carnet de citoyen
Niveau:
0/100  (0/100)
.:Fiche:.:
Richesse: 50 Yuan et 10 Fens

MessageSujet: Re: D'aventure en aventure..   Jeu 17 Juil - 23:06

Lei li avançait dans les rues de Changsha. La ville était animée, mais cela ne dérangeait pas la jeune femme. Elle vivait ici depuis qu’elle était petite, alors elle savait comment avancer dans la foule sans difficultés. Elle aimait bien ce petit tumulte autour d’elle. Cela montrait que c’était un lieu plein de vie et en regardant les villageois, on voyait la plupart du temps des gens avec le sourire ou alors simplement serein et cela faisait plaisir. Du moins à Lei Li.
De temps en temps, la jeune fille s’arrêtait pour répondre à la salutation d’une amie de sa mère ou de sa grand-mère qui demandait des nouvelles, pour celles qui ne les avait pas vue depuis déjà quelques temps, ou alors simplement pour se quérir de la santé de tout le monde, pour celle qui se voyait souvent. Parfois c’était un collègue à son père qui lui demandait de faire passer un message, quand ce n’était ses amies à elle avec lesquelles elle prenait quelques minutes pour parler de choses et d’autres et ainsi mener une petite conversation, courte mais très agréable. Ces conversations qui vous donnent le sourire.
C’est d’ailleurs en discutant avec une de ses amies, que la jeune fille apprit qu’une musicienne avait été engagé par la maison de thé Wong pour jouer cette après midi. Lei Li réfléchit quelques secondes et se dit que se pourrait être agréable de s’y rendre. Après tout, la jeune fille n’avait rien à faire de son après midi et avait à l’origine simplement décidée de se promener tranquillement dans la ville et son alentour. Car Lei Li aimait ses petites promenades en solitaire, quand le temps était au beau fixe, c’était quelque chose qu’elle trouvait vraiment agréable et souvent, le soir elle ramenait avec elle un bouquet de fleurs. Elle demanda à son amie si elle souhaitait l’accompagner, mais la jeune femme dit qu’elle avait à faire malheureusement, et elle lui fit alors promettre de lui dire comment c’était. Lei Li promit et se mit en route vers la maison de thé Wong.

Elle arriva devant le bâtiment en question assez rapidement. Mais une question vînt à l’esprit de la jeune femme. La musicienne avait peut-être déjà commencé à jouer ? Soucieuse de déranger un morceau en arrivant en retard, elle demanda à un vieil homme qui fumait appuyer contre un mur du bâtiment. Elle demanda si le concert avait commencé, le vieil homme répondit que non. Ravie, elle le remercia. Elle aurait en effet été déçue de louper le concert maintenant qu’elle avait eu envie d’y aller, d’autant plus qu’elle n’aurait pu tenir sa promesse. Même si elle savait que son amie ne lui en aurait pas tenu rigueur pour quelque chose comme cela, cela l’aurait tout de même ennuyée.

Elle rentra donc dans la maison de thé et immédiatement elle vît que celle-ci était remplie de monde. La musicienne engagée devait avoir du talent pour que autant de monde se réunissent. Ou alors c’était peut-être seulement grâce à la renommée de la maison de thé ? Lei Li revînt sur sa première idée lorsqu’en passant à côté des tables, elle entendait parler du talent de la musicienne. D’un autre côté lui parvenait aussi d’autres rumeurs, mais elle n’y prêta guère attention, plus occupée à chercher une place ou s’installer. Mais cela n’était pas simple, toutes les places étaient prises. La jeune fille jeta un regard circulaire sur la pièce et vît une table ou deux personnes étaient assises. Mais ce qui l’avait surtout attiré c’était qu’il y avait aussi deux places de libres. Elle hésitât quelques secondes. Elle ne connaissait pas les deux personnes assises à cette table. Il s’agissait d’un jeune homme et d’une jeune femme. Peut-être allait-elle déranger ? Cependant si elle n’essayait pas, elle ne saurait pas. De toutes façon elle ne pouvait indéfiniment rester là ; Le spectacle allait bien finir par avoir lieu et elle aurait l’air étrange si elle restait debout ainsi. La jeune femme avança alors d’un pas qu’elle voulait tranquille vers la table se disant que si de toute façon les places étaient occupées, elle n’aurait qu’à faire demi tour et s’en retourner à ses premiers projets.

La jeune femme s’approcha de la table. Elle avait plié l’éventail blanc qu’elle tenait dans sa main. Celui-ci reposait contre sa tenue bleu turquoise et ses cheveux étaient détachés. Seule une barrette tenait en place quelques mèche afin d’empêcher ses cheveux châtains de lui tomber devant le visage lorsqu’elle se penchait. Une fois devant la table, elle demanda d’une voix posée :


« Excusez-moi, je suis désolée d’interrompre votre conversation, mais cela était simplement pour savoir si une de ces deux places étaient encore libres ? »


Lei Li espérait que cette place était libre, même si elle serait gêner de se placer auprès de gens qui se connaissait déjà.

Car après tout, la jeune fille n’avait aucun moyen de deviner que les deux jeunes gens face à elle ne se connaissaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jia Li Shaozu

avatar

Nombre de messages : 112
Age : 31
Date d'inscription : 03/05/2008

Carnet de citoyen
Niveau:
100/100  (100/100)
.:Fiche:.:
Richesse: 50 Yuan et 10 Fens

MessageSujet: Re: D'aventure en aventure..   Ven 18 Juil - 17:57

C'est alors qu'un jeune homme apparut , vêtu d'un masque blanc avec de petits reflets sombres l'incrustant majestueusement. Jia Li n'avait jamais guère apprécié le port des masques , cela cache la véritable idendité. Qu'y a-t-il de plus beau , de plus révélateur qu'un visage et ses traits ? Rien au monde . La beauté des yeux , la couleur de ses derniers , la bouche finement tracée ou bien au contraire , grossièrement révélée , les sourcis qui contournent les yeux d'une valse désarmante , ou au contraire des sourcils fourchus qui vont un peu partout à la fois , errant près de l'oeil ne sachant dans quelle direction se diriger , ou bien un nez finement pointu qui remue lors d'une bonne odeur ou qui frétille lorsque l'occasion irrite , tout ça est très important pour s'acclimater à chaque personne. Elle fut donc offusquée lorsque l'homme s'assoya à sa table . Dabord parce qu'il n'avait pas demandé ( Quoique , comme il n'y avait une table et juste une de libre , il aurait été difficile de dire non à ce jeune homme ) , et puis parce qu'en lui parlant , il n'avait même pas enlevé son masque. Et puis , pourquoi portait-il un masque? Cachait-il une imperfection ou ce n'était que par goût? Jia Li se raidit sur sa chaise , ne sachant pas réellement quoi dire puisque c'était en fait elle qui donnait cette représentation musicale. Elle sourit doucement , c'était un sourire un peu sévère , mais rien de méchant. Parce qu'en fait , elle était incapable de toute méchanceté. Elle dit donc , après un laps de 30 seconde :

" Effectivement , bel après-midi , monsieur.. Si vous comptez discuter davantage avec moi , toutefois , il faudrait retirer ce masque qui cache votre visage... S'il-vous-plait."

Il y avait dans les yeux de Jia Li un regard tout à fait innocent mélangé à un effort de paraitre sévère , mais bien évidemment , ce fut un échec total.Puis comble de malheur , une très joli jeune fille , qui faisait presque son âge même , fit son apparition dans le salon de thé de Madame Wong. Elle se retint de rouler les yeux vers le haut. Jia Li n'était pas du genre très sociable , c'était une jeune femme discrète et des amis , elle en avait pas vraiment eu. Elle n'avait pas le talent de la discussion . Et quand elle la vit se diriger vers leur table , elle sut que cette fois-ci , plus personne ne viendrait de nouveau.

« Excusez-moi, je suis désolée d’interrompre votre conversation, mais cela était simplement pour savoir si une de ces deux places étaient encore libres ? »

Jia Li l'écouta attentivement et hocha de la tête en pointant la chaise sur laquelle elle s'était préalablement appuyée. Elle lui sourit , visiblement gênée de se retrouver avec deux inconnus qui avaient surgis de nulle part.Mais l'angoisse était encore plus palpable chez la jeune Lhassoise. D'ici quelques minutes , elle se présenterait devant tous ces gens. Le contrat , cette fois-ci , était beaucoup , beaucoup plus payant que dans l'auberge miteuse . Il stipulait qu'elle recevrait de Madame Wong une belle somme de 1 Yuan , ce qui avait enchanté ses parents. Mais , la jeune Jia Li deviendra-t-elle si populaire qu'elle devra jouer de la musique sur commande? Non pas que l'idée de gagner un peu d'argent pour sa famille lui déplaise , mais elle n'aimait pas jouer sur commande. Elle adorait jouer sous ses impulsions , sous la spontanéité. La musique était un art que l'on devait ressentir . Elle ressentait , au creu de son estomac , des papillons de stress , qui lui empêchait de paraitre normal. Les deux jeunes gens le remarquerait peut-être mais enfin bref , revenons à notre sujet principal. Jia Li répondit à la jeune fille :

" Bien sûr , asseyez-vous , l'endroit est bondé... Vous savez qui est la musicienne?"

Dit-elle avec une pointe de mensonge. Elle était , bien sûr cette musicienne dont tout le monde faisait l'éloge. Mais elle se dit qu'il serait bien d'entendre l'avis de sa musique de la bouche de ses habitants de Changsha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ma Chao
Fils de Shui, prince des eaux
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 28
Date d'inscription : 30/06/2008

Carnet de citoyen
Niveau:
0/100  (0/100)
.:Fiche:.:
Richesse: 65 Yuan et 0 Fens

MessageSujet: Re: D'aventure en aventure..   Sam 19 Juil - 12:22

Ma Chao regarda attentivement le visage de la jeune femme qui lui avait répondu. D’ailleurs, elle voulait qu’il enlève son masque, c’est vrai, le garçon avait totalement omis ce détails, ce masque qui lui cachait le visage. Voulait-il cacher quelque chose ? Non au contraire, le jeune Chao aimait que des regards se dirigent vers sa personne. En réalité, cela l’aurait dérangé si cette jeune femme ne lui avait pas demandé d’ôter son masque. Ainsi il savait que cette dernière avait fait attention à lui, et ceci incita Chao à continuer son approche. En tournant sa tête vers l’entrée du salon de thé Wong, il vit qu’une autre et charmante jeune femme allait venir s’assoir à la table. Il aurait pu se lever, saluer cette femme et lui laisser son siège, qui était bien mieux placé que les autres chaises…
Cependant, il n’en fit rien, il remonta légèrement ses manches et attendit que cette femme s’approche d’eux. Elle arriva rapidement, de manière très élégante, et demanda si elle pouvait s’assoir, Ma Chao allait lui répondre avec une dose d’humour afin de la taquiner un peu, mais la femme qui était là préalablement le devança et l’autorisa à s’assoir avant de lui demander si elle connaissait cette fameuse musicienne.
Le jeune homme n’avait toujours pas enlevé son masque et préférait attendre afin de voir quelle sera la réaction de la nouvelle arrivante. Apparemment le courant entre les deux femmes semblait bien avoir passé, et ceci fit sourire Chao qui répondit automatiquement :


« On m’a dit que c’était la plus belle de toute les créature du pays et qu’elle recherchait sa moitié ici même… » Dit-il sur un ton complètement insensé et en en rigolant presque.

Peut être allait-il paraitre comme un pervers ou comme l’un de ces gars avide et assoiffé de conquêtes, mais Chao ne s’en souciait pas vraiment, il avait lancé cette phrase afin de briser la glace entre eux, voulant ainsi détendre l’atmosphère, au risque de sembler lourd.
Enfin il ôta son masque, affichant ainsi un merveilleux sourire aux deux jeunes femmes afin qu’elles comprennent aisément qu’il ne s’agissait que d’une plaisanterie, une plaisanterie certes, mais qui concernait l’une de ces deux dames présentes autour de la table, la musicienne.


« Au fait, je suis Ma Chao, et je vis dans le quartier Sud de Changsha, dans la petite maison à côté de l’herboristerie, mes parents et moi-même sommes les apothicaires. » Ajouta t-il simplement en balayant du regard la totalité du salon qui semblait crouler sous le nombre de plus en plus important des spectateurs attirés par cette représentation musicale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lei li Juan

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 28
Date d'inscription : 04/07/2008

Carnet de citoyen
Niveau:
0/100  (0/100)
.:Fiche:.:
Richesse: 50 Yuan et 10 Fens

MessageSujet: Re: D'aventure en aventure..   Dim 20 Juil - 0:10

Lei Li s’était adressée aux deux personnes présentes en les regardant à tour de rôles, ne sachant vraiment à qui s’adresser. Cependant elle reportât bien vite son attention sur l’autre jeune femme, qui lui désigna la place à côté d’elle. Cependant elle mit quelques secondes à lui donner une réponse claire, c'est-à-dire avec des mots, mais lorsque la jeune femme lui dit qu’elle pouvait s’asseoir, Lei Li fût rassurée et son sourire devînt moins crispé. Elle remercia les deux jeunes gens d’un signe de tête et alla donc s’asseoir à la place que lui avait indiqué la jeune femme sans pour autant cesser de l’écouter.
Elle s’adressait à Lei Li mais aussi au jeune homme qui était assis face à elle. Ce fait, fît que Lei Li se demandât si vraiment les deux jeunes gens se connaissaient comme elle l’avait d’abord pensé. Après tout si ils se connaissaient, la jeune femme n’aurait posé cette question qu’à la nouvelle arrivante ayant déjà eu le temps d’en parler avec le jeune homme. Ou peut-être était-ce déjà fait. Après tout les deux personnes semblaient être en train de discuter à l’arrivée de Lei Li.
Ce fût le jeune homme qui répondit le premier à la question. Lei Li en profitât pour l’observer, mais la première chose sui retînt son attention fût bien entendu le masque que le jeune homme portait. Pourquoi le portait-il ? Telle était la première question qui vînt à l’esprit de Lei Li. Cependant, elle préféra ne pas trop y penser et sa question fût plutôt : Pourquoi la gardait-il encore ? Cela ne gênait pas tant que ça Lei Li. Bien sûre elle aurait sans doute préférait qu’il l’enlève et ainsi voir el visage qu’il y avait derrière, cela était toujours plus agréable pour discuter. Mais Lei Li pouvait accepter cette décision, même si cela la mettait quelques peu mal à l’aise. Elle ne connaissait pas les deux personnes qui se trouvaient à la même table qu’elle alors et en plus elle ne pouvait voir le visage de l’un d’eux.
Enfin quoiqu’il en soit, Lei Li écoutât la réponse que donna le jeune homme et celle-ci la surprit un peu. Si le ton employé n’avait pas été un peu exagéré, elle aurait sûrement cru aux paroles de l’homme. Le masque empêchait de savoir ce qu’il en était vraiment. C’est pourquoi elle fût soulagée lorsqu’il l’ôta pour offrir un sourire qui venait confirmer que ce n’était qu’une plaisanterie. Cela rassurât Lei Li qui se sentit plus à l’aise.
Le jeune homme continua en se présentant. Alors il était de Changsha lui aussi.
Puis Lei Li pensant que c’était à son tour de parler. Faisant l’inverse du jeune homme elle commença par se présenter.


« Je m’appelle Lei Li Juan, je suis moi aussi de Changsha et ma mère et moi sommes des brodeuses sur soie. D’ailleurs toutes les femmes de famille le sont. »

Ensuite elle répondit à la question posée par la jeune femme auparavant.

« Quand à la musicienne, j’ignore qui elle est, ni même d’où elle vient. J’ai été mise au courant de la représentation par une amie. Cependant, sa venue a attirée beaucoup de monde. Qu’en pensez vous ? »

Sa question était destinée à la jeune femme plus particulièrement, car elle était la seule à n’avoir rien dit sur la musicienne. Mais elle pouvait aussi s’adresser au jeune homme puisque après tout, a part de l’humour, le jeune homme n’avait pas vraiment dit ce qu’il savait vraiment de la musicienne. Est-ce que cela signifiait que comme Lei Li, il ne savait rien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'aventure en aventure..   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'aventure en aventure..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partons à l'aventure !
» [1st Rp] Petite aventure dans les plaines
» Event RP "aventure"
» Aventure des mercenaires du sable
» « Prête pour une première aventure ! ♥. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lanterne de Chine :: [ Hu ] :: Changsha :: Coeur de Changsha-
Sauter vers: